A l'instar de tous les villages du Périgord noir, Groléjac arbore ses veilles maisons en pierre blondes le long de la vallée de la Germaine, surplombées de rochers abrupts parsemés de grottes. Le village s'enorgueillit de quelques trésors:

 

Château de Groléjac

 

Le château de Groléjac

Le château de Groléjac surveillait la Dordogne entre Fénelon et Montfort.

Plusieurs fois remanié, ce chateau comprend un corps central du XIVème siècle et deux ailes du XVIIe et XVIIIe, une toiture en ardoises de corrèze et une terrasse à balustres surplombant la Dordogne.

Le Château est privé et ne se visite pas.

Groléjac: l'église Saint-Léger

 

L'église Saint-Léger

Située à proximité du Chateau, l'église Saint-Léger date du XIIème siècle. C'est un très bel édifice roman au toit recouvert de lauzes et au clocher carré qui est inscrit aux Momunements Historiques depuis le 12 octobre 1948.

l'église Saint-Léger

 

Le Moulin à huile de noix

Groléjac: habitat troglodyte avec pigeonnier

Situé à la Mouline, ancien moulin à eau (17ème siècle) sur la Germaine. On y produit de l'huile de noix que vous pouvez déguster et acheter sur place.

 

La nécropole mérovingienne

Elle est située au Camp-Marty

 

Groléjac: les falaises rocheuses parsemées de grottes

On trouve de nombreuses grottes tout au long des versants rocheux bordant la commune, certaines transformées en habitats troglodytes.

 

La grotte de Pechialet

Au lieu dit Pechialet, ou Combe-Ramade, cette grotte remarquable est connue sous le nom de Grotte du Chien. Son nom vient du fait qu'elle fut découverte (1830) par le chien d'un berger qui gardait son troupeau dans les environs. Elle est longue de 400 mètres environ et se compose de plusieurs pièces ornées de stalactites et de stalagmites. On a trouvé dans cette grotte des traces incontestables d'habitation primitive (débris de poteries, des silex, des ossements, ...)

PONT DE GROLEJAC

Qui n'a jamais regretté que les parapets du pont d'entrée de Groléjac ne laissent rien voir de notre belle Dordogne !

  

Saviez-vous qu'on le doit à nos agriculteurs du début du siècle dernier qui l'avaient exigé afin que leurs bêtes (vaches, ânes) ne soient pas effrayées en traversant?

Dommage qu'alors on ait pris les Groléjacois pour des boeufs.

 

LA GERMAINE

Bourg: le vieux pont

La Germaine est la jolie rivière qui se jette dans la Dordogne à Groléjac, après avoir pris sa source à Gourdon (à 210m), traversé Payrignac, Saint-Cirq Madelon, reçu le "Lizabel" en rive gauche puis la "Melve" en rive droite, puis arrosé le plan d'eau de Groléjac.

Si nous l'appelons Germaine en Périgord, elle est plus connue en Quercy sous le nom de Marcillande.